Archive for janvier, 2009

Blog under construction

Juste un petit mot pour vous signaler que j’ai modifier la Blogroll, en rajoutant “actuelle” ou “ancienne” devant les noms. En fait c’est surtout pour moi, pour ma tournée du matin, maintenant je sais que je dois cliquer sur les premiers, alors qu’avant je devais lire les noms des blogs. Dur, je sais.

Oh, et j’aimerais changer le layout du blog aussi, le rendre plus chaleureux, plus personnel, tout se blanc me gonfle, je trouve que mon blog fait trop formel. Mais comme je suis un peu une biche en informatique et que le CSS me fait peur, ça peut prendre du temps. MAIS rien n’est impossible, puisque j’ai déjà réussi à modifier le thème actuel pour en faire un thème personnel. On peut d’ailleurs apercevoir le thème de départ tout en bas. Oui, les crayons, c’était le thème de base, j’ai toujours eu la flemme de modifier ça…

 

Bref, tout ça pour dire que si le blog rencontre quelques difficultés techniques et se retrouve avec un layout tout moche, ne paniquez pas, ça veut juste dire que je trifouille tout ça. Je vous préviendrais quand ça sera fini, si c’est un jour fini. Et à ce moment là vous pourrez me dire si c’est moche.

Qu’on m’apporte de l’aspirine en intraveineuse

 

Photo qui n’a rien à voir avec l’article, sauf si Mici peut lire dans les boules de cristal aussi bien que dans les ballons gonflables

Je vais répondre ici à la question de Leere, posée sur l’article précédent. Au passage Leere (qu’on ne prononce donc pas “lire” mais… heu…”léère”?, comme dit sur le forum), merci pour ton intérêt pour mon blog et les commentaires que tu y laisses. Comment ça fait plaisir ! :-)

 

Donc, qu’est-ce qu’elle va faire l’an prochain, la dame, quand elle en aura fini avec son année à part.

Je sais pas trop, la question tombe au bon moment en fait, pile quand je suis en pleine réfléxions sur mon avenir. Enfin, plus que d’habitude j’entends…

Alors ma décision à ce sujet est déjà prise depuis plusieurs semaine : non, je n’étendrais pas mon année. J’étais loin de l’imaginer, mais vivre avec des enfants 24/7 (expression yankeezienne pour dire 24h/24 et 7j/7, à prononcer twenty-four seven), c’est pas tous les jours facile. Je dirais même plus que c’est épuisant, voir franchement gonflant par moment. Enfin, là je parles pour moi bien sûr. Et pourtant, j’aime vraiment ma famille d’accueil et les enfants. Mais j’ai besoin de retrouver le calme et la tranquilité d’une vie sans mioche. De plus, ma famille d’accueil se retire du programme aupair l’an prochain, d’après ce que j’ai compris. Avec Divna qui va passer en mi-temps et Maksim qui va passer en plein-temps à l’école, une aupair n’est plus indispensable.

Donc, je fais quoi moi ?

Une seule chose est certaine : l’an prochain, je ne reprends pas les études. Là j’en entends qui s’esbroufent  (ha, ce mot n’a pas la définition que je pensais…) s’écrient et se récrient : mais où va la jeunesse ? 20 ans, aucun diplôme mis-à-part le bac, et elle veut pas reprendre les études ?! Elle est pourtant pas trop débile dans le fond, on lui a même dit qu’elle pouvait faire Science Pô (ptite dédicace à Thierry C. qui m’a bien fait rire sur le coup).
J’entends aussi mes parents qui se morfondent et se disent qu’ils ont dû louper un truc à la conception pour mettre au monde une fille aussi peu attirée par les études supérieures. Même si je sais que mes parents ne diront rien et qu’ils iront même jusqu’à mentir et dire qu’ils sont fiers de moi quand je serais caissière à Intermarché…
Mais je n’ai pas la moindre envie de me lancer dans des études qui ne me plairont pas, juste parce que c’est plus politiquement correct d’étudier après le bac. J’ai déjà tenté l’an dernier de me lancer dans des études relativement au hasard, et ça n’a pas forcément était une bonne chose. Donc tant que je ne saurais pas ce que je veux devenir quand je serais grande, je refuse de me forcer à étudier. Tant pis si ça plait pas à tout le monde.

 

Mais alors quoi? Je vais pas retourner chez mes parents me la jouer “Tanguy” comme l’an dernier, avant que je ne parte aux USA ? Non, y’a pas moyen. J’aime mes parents plus que tout, et ce n’est pas de vivre chez eux qui me dérange. Mais c’est le fait de ne rien faire, de perdre mon temps, de passer mes journées sur internet pour tuer l’ennui, de me plaindre et me morfondre sous le toit parental, ça me file de l’urticaire. C’est aussi à cause de ça que je suis partie à des milliers de kilomètres, je n’ai pas envie de retourner à la case départ.  

Je vais donc travailler.

Oui, mais où, puisque comme dis un peu plus tôt, j’ai pas de diplôme.

Je réfléchis, je me creuse la tête, je me trifouille les méninges, bref, c’est encore un sacré binns là-dedans, un vrai chantier. La réponse ne m’ai pas encore apparue très clairement, mais je sens qu’elle arrive.
Déjà, y’a du progrès, je suis moins nauséeuse quand je pense à être caissière. Mais je vais quand même tout tenter avant d’en arriver là (je ne critique en aucun cas les caissières, qui sont quand même bien utiles :-) Mais tout comme certains rejetent violemment l’idée de travailler un jour à Macdo, moi c’est pour les Supermarchés. Et Macdo aussi en fait.)
Il y a aussi un idée qui fait son petit bout de chemin en ce moment dans mon esprit dérangé, une idée que j’avais déjà effleurée l’été de mes 16 ans, puis celui de mes 17, et probablement celui de mes 18. THE job d’été que je rêvais de faire, pour lequel je m’étais renseigné, et qui pourrait maintenant devenir un job pour quelques mois, et même pas en été!
Mais si je vous dis ce que c’est, vous allez rire, et mes parents vont m’interdire de quitter la maison ad vitam aeternam.

Au lieu de ça, je vais vous laisser deviner tiens. Faites-moi rire avec les emplois saugrenus que vous pouvez trouver.

J’aimerais travailler au Club Med quelques mois, l’expérience racontée par Sarah m’avait attiré. Mais je n’ai aucune compétence requise pour les différents emplois de G.O (gentils organisateurs) et pas franchement envie d’être G.E (gentils employés, ce qui comprend femmes de ménage et autre emplois sans rapports directs avec le Club Med)

 

Et pour finir, il y a toujours l’idée de partir quelque part d’autre, un autre pays pour une autre langue. L’Allemagne pour commencer, probablement. Mais étant hors-études et n’ayant pas envie de recommencer l’aventure “aupair”, je vois pas très bien comment aller là-bas.

Vous l’aurez compris, mon cerveau n’est toujours pas au repos, et je m’étonne de ne jamais avoir de migraine.

La venue de mes parents et ma soeur dans 27 jours m’aidera peut-être à y voir plus clair, ils parviendront peut-être à défaire le paquet de noeuds qui me sert de cerveau. En attendant, je continue de profiter de cette super année. Dans une semaine, j’aurais fait la moitié. Presque six mois que je suis là, je n’en reviens pas. Hier la mère d’une amie à Milica est venue me parler et m’as dit, à un moment “ça fait combien de temps que t’es là maintenant? Pas loin de 3 mois non?” – “Bah non, ça va faire 6 mois en fait” – “QUOI ?! Mais j’ai rien vu passer…” – “Je sais, moi non plus…”

Tiens, si je parlais de Barbara…

Y’a pas un petit moment que je vous ai pas parlé de ma conseillère, cette femme chère à mon coeur (…) qui me fait rire et arrive, d’une manière encore indéterminée, à pourrir tous les meetings qu’elle nous fait subir.

Je pense à elle parce qu’une conversation avec Miroslav ce matin m’est revenue en mémoire.

Vous vous souvenez quand je vous ai dit que les Steelers jouaient le Superbowl (HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !! HERE WE GO STEELERS, HERE WE GO !!! ) le 1er février? Ce que vous ne savez pas, c’est que la plus brillante des conseillères nous a mis un meeting ce jour là…

Je revois le visage de Miroslav quand je lui ai dit ça ce matin. Il m’a dit “Non mais elle va pas bien ?! Le Superbowl à Pittsburgh, c’est plus sacré que Noël ! Et alors quand les Steelers jouent, c’est l’euphorie ! Y’a des fêtes organisées de partout, et tout le monde se fait porter pâle le lendemain pour profiter encore un peu de la folie passagère.”

Je lui ai dit que c’était à 11heures, alors que le match ne commençait qu’à 18h.  Il m’a répondu que ça allait alors, mais que quoi qu’il arrive je devais partir vers 15heures, que je ne pouvais pas louper la party avant le match ^^

Et pour continuer avec Barbara, elle m’a appelé récemment. Surprise, je me demande ce que ça peut être. Et là elle me dit “Bonjour Marion, je t’appelle pour avoir la discussion mensuelle entre conseillère et aupair.” Est-ce qu’elle a bien dit “mensuelle” ? Comme dans “tous les mois”? *calcul vite fait dans sa tête*
Oui, c’est bien ce que je pensais : en presque 6 mois, c’est le premier appel “mensuel” que je reçois. J’ai moi, on appelle ça un appel “bi-annuel”. Bon, puis elle m’a demandé si je travaillais à ce moment là, donc je lui ai dit “oui, je m’occupe de Maksim”. Ce qui sous-entend, j’imagine, que les parents ne sont pas là…

Devinez qui a appelé une minute plus tard sur le fixe, a été étonnée que je réponde et fut surprise que mes hosts ne soient pas là… ?

 

Enfin bref, cet article n’était pas très important, c’était juste un moyen de vous rappeler que je n’aime pas ma counselor mais surtout QUE LES STEELERS JOUENT LE SUPERBOWL !! HOUHOU !! HERE WE GO STEELERS HERE WE GO !!!

This is the life

Il est minuit et demi de mon côté du méridien de Greenwitch, je devrais dormir parce que demain les enfants ne vont pas à l’école à cause du Nouvel An Chinois (on aura tout vu, ici quand les profs veulent être pépères et ne pas travailler, ils ne font pas la grève ils mettent en place des “In-Service Day” durant lesquels les enfants ne bossent pas… Y’en a à toutes les sauces), mais à la place je fais un article rapide.

embedded by Embedded Video

Parce qu’il y a quelques minutes, je suis retombée sur cette chanson que j’adorais il y a quelques mois, et rien qu’à entendre les premiers accords je me suis mise à me trémousser dans mon lit et à sourire pour rien. Si j’avais été seule, je crois que j’aurais même ris pour rien.

J’ai eu une semaine éprouvante physiquement, avec grosso-modo 5 heures de sommeil cumulées pour les 3 premiers jours de la semaine, puis la grippe qui m’a fait beaucoup dormir sans pour autant me reposer pour le reste de la semaine. Et d’autres trucs aussi qui sont plus personnels mais ont accentué le truc. Mais toute cette fatigue m’a en quelque sorte déconnectée du monde réel et tout me passait au dessus de la tête, vraiment tout. Je crois même avoir rarement été aussi positive que cette semaine, alors que j’aurais pas dû.

C’est sans doute pour ça qu’aujourd’hui, alors que je devrais m’écrouler de sommeil et me morfondre sur une semaine plutôt pas top, j’ai envie de rire. Et de danser, juste là.

 

Et comme un blog, ça sert aussi à raconter des trucs dont tout le monde se fout, je partage ça avec vous.

Qui sait, peut-être que vous aussi vous vous mettrez à vous trémousser et à rire sans raison :-)

HERE WE GO STEELERS, HERE WE GO !!

Oh, et j’ai oublié de le dire mais :

LES STEELERS SONT EN FINALE POUR LE SUPERBOWL 2009 !!

NOUS VISONS DONC LE 6-PACKS, SOIT LA 6EME VICTOIRE DE L’EQUIPE QUI EN FERAIT AINSI L’EQUIPE A AVOIR REMPORTE LE SUPERBOWL LE PLUS SOUVENT.

VERDICT LE PREMIER FEVRIER !!!!

HERE WE GO STEELERS, HERE WE GO !!


Warning: Unknown(): open(/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions/sess_eba22e4bbdd7fd8a9f04a15c4d0460e7, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions) in Unknown on line 0