Archive for décembre, 2008

Bon, voilà, je prends 2 minutes pour vous raconter ma période de Noël.

Samedi 20 Décembre :

Avec Divna, Milica et Marija (prononcé Maria), la mère de Divna, nous sommes allée voir un ballet. Mon premier ballet ! Il s’agissait de “Casse-Noisette”, que les Djokics ont l’habitude de voir à chaque Noël depuis des années (mais Divna a dorénavant renoncé à emmener les garçons :-) )

Le théâtre où se déroulait le ballet était très beau, et le spectacle en lui-même étant vraiment intéressant, bien chorégraphié, des danseurs doués, bref, j’ai passé un bon moment.
Oh, et pour l’anecdote, je suis passé pour une paysanne auprès de Milica, 10 ans, qui a crû bon de me rappeler que dans un ballet, y’a pas de paroles :-) Merci Mici :-)

Mercredi 24 Décembre :

J’ai travaillé toute la journée, avec les enfants on avait prévu d’aller faire du patin à glace puis d’aller à Ross Park Mall pour trouver un cadeau pour une amie à Mici et faire une photo avec le Père-Noël. Finalement, le patin à glace était fermé, donc on est juste allés au centre commercial. Une heure et quelques crises de nerfs plus tard, Mici trouvait son cadeau et on s’est tous dirigés vers le Père-Noël.

Les sourires forcés sur la photo, c’est la faute à la jeune fille qui a pris la photo et a jugé super utile d’agiter un hochet à grelots pour nous faire sourire. De toute évidence, elle n’avait pas remarqué que le plus jeune ayant 5 ans, les grelots pour faire rire, c’est dépassé…

A 6:00pm pour moi, donc minuit en France, j’ai appelé ma famille sur Skype, pour les voir ouvrir les cadeaux. Je ne suis pas restée longtemps puisque je ne pouvais pas me permettre de laisser ma famille d’accueil en plan. J’ai donc raccroché au bout d’une demi-heure je crois, en grande partie parce qu’une boule dans la gorge commençait à se former… Je ne sais pas si ma famille s’en ai rendu compte mais mon “Au Revoir” était chevrotant, et ça n’a pas manqué, j’ai ouvert les vannes à la seconde où j’ai raccroché. J’étais pas homesick, mais j’aurais vraiment voulu être avec eux. Je me suis rapidement reprise, je ne voulais pas que les Djokic me voient pleurer, surtout la veille de Noël. Et puis je me suis dit que le réveillon à l’américaine allait me mettre d’aplomb!

Sauf qu’il n’y a pas eu de réveillon… Le repas était composé des restes de la semaine, les enfants ont quitté la table à la seconde où leur assiette était vide, même si je les suppliait de rester encore un peu avec nous. A 8heures, le repas était fini, je me suis installée au salon avec Miroslav, Divna et sa mère, et on a parlé. Ou plutôt, ils ont parlé et moi j’ai écouté, ne comprenant pas un seul mot en Serbe, à part “Dobro” qui veut dire “bien, bon”. Après avoir déposé les cadeaux sous le sapin, je suis allée me coucher, un pincement au coeur face à ce réveillon inexistant. Il faut savoir que pour moi, c’est le repas du 24 au soir qui fait la magie de Noël, j’attends toute l’année ce moment… Donc évidemment, déception.

Jeudi 25 Décembre :

Je me suis réveillée vers 8heures et suis descendue au rez-de-chaussée où j’entendais les enfants. Là, je découvre que Maksim et Pavle s’étaient réveillés à 6heures du matin et avaient déjà ouvert leurs cadeaux. Nouvelle déception au réveil… Avec Mici et Marija, on a attendu que Miroslav et Divna descendent, vers 8h30, 9h. On a alors ouvert les cadeaux.

J’ai eu :
De la part de ma famille : Deux bonhommes qui s’allument et qui changent de couleur, le livre “Les Âmes Vagabondes” (The Host en vo) de Stephenie Meyer, le T5 du “Retour à la Terre”, un bracelet, des papillottes, des nougats, des Shokobons, un sac en bandoulière, réplique de celui qui ne m’a pas lâché depuis 3 ans, mais en beaucoup moins âbimé, et il me semble que ça s’arrête là.
De la part de ma famille d’accueil : des boucles d’oreilles Steelers (Mici), un bracelet à grelots (Pavle), le CD de Jason Mraz, un mug “Welcome to Belgrade” (Marija), un sac aux couleurs “camouflages” avec des inscriptions et signes “Peace and Love” (D. et M.) et là pareil je crois que c’est tout.

Quant aux cadeaux que j’ai offert : Mici a sauté de joie en voyant les 3 premiers tomes de Twilight (elle a dévoré le premier tome que nous sommes allées voir aujourd’hui au ciné), Pavle a apprécié son jeu Wii “The Blob” tout comme Maksim a aimé sa boite de K’Nex. Quant à Miroslav et Divna, ils ont beaucoup aimé la photo que j’avais faite des enfants et mise dans un cadre. Divna m’a dit “Je suis confuse, je comprends pas comment t’as fait” et la grand-mère m’a demandé de lui transférer la photo, me disant que j’étais une artiste. Elle l’a d’ailleurs envoyé à des membres de la famille qui ont répondu que j’avais eu beaucoup d’imagination et que j’avais du talent. J’étais très touchée :-)

On est ensuite allée à l’église, catholique cette fois-ci. On a glandé une bonne partie de la journée, puis mangé de l’agneau, puis reglandé.

En bref, c’était pas franchement le Noël que j’imaginais, mais je l’avais monté sur un pied-d’estale, si haut qu’il était difficile d’atteindre un tel niveau. Et le pincement au coeur dû à ma famille m’a mis à fleur-de-peau, ce qui fait que j’ai très mal supporté tous les caprices de Maksim.

Là, je m’apprête à aller au lit. Dans 7 heures (à 6h10), je décolle pour NY, où je vais passer le Nouvel An sur Time Square. Une journée de 36 heures m’attend, ça va être long et pas forcément facile à supporter, surtout vers la fin ^^ Mais le nouvel an aux USA, c’est pas tous les jours non plus :-)

On se revoit en 2009 les gens :-)

A very Merry Christmas

Je vous souhaite à tous un très joyeux Noël.

Et Joyeux Anniversaire à mon appareil photo qui vient d’avoir un an, et qui me fait pour l’occasion de jolies photos. Merci de me supporter malgré les quelques chutes que tu as subi et le bouton que tu as perdu. Et merci de ne pas m’en vouloir quand je t’insulte parce que tu refuses de prendre des photos quand je met le flash. Ce qui a le don de m’énerver. Mais c’est Noël, alors je reste zen :-)

Le jour où j’ai découvert la musique

Bon, je sais, je mérite des baffes, ça fait des jours que j’aurais dû écrire cet article sur le concert.

Tout ça m’a mis en retard pour les articles sur Slava et le ballet “Casse-Noisette”, donc ne vous étonnez pas si je vous parle de Noël en plein mois de Juin…

Le concert du Trans-Siberian Orchestra (TSO) a été tout simplement incroyablement magico-extraordinaire.

Un délice pour les yeux et les oreilles.

Un moment de pure délire.

Une soirée inoubliable.

Déjà, ça a très bien commencé puisque j’ai pu trouver une place de parking à côté du Mellon Arena pour seulement $10, et sans difficultés. Du coup, je suis arrivée assez en avance à la salle de concert, ce qui m’a permis d’être bien placée dans la file d’attente, mais aussi de me les peler les miches…

J’ai trouvé ma place sans trop de difficultés et me suis installée confortablement avec un livre, attendant 30-45 minutes le début du concert. Quand je suis arrivée, une centaine de personnes étaient dans la salle. Quand j’ai levé les yeux de mon livres 40 minutes plus tard, la salle pouvant contenir plus de 17 000 personnes était pleine à craquer.

Et le concert a commencé très fort, avec deux Guitaristes et une violoncelliste qui descendent de nulle part sur des plateformes volantes. L’entrée donne le ton du reste du show…

La première partie était présentée sous forme d’un conte de Noël raconté par un bariton à la voix exceptionnelle. J’ai pas bien compris l’histoire parce que je n’ai pas cherché à comprendre. L’histoire était entrecoupée de chansons alternant musiques douces et musiques à la limite du hard-rock. Un mélange explosif  !!

Puis l’un des musiciens a revêtu les couleurs de l’équipe locale de Hockey puis de Football et nous a présenté l’orchestre après avoir fait deux ou trois blagues. Et la deuxième partie a commencé.

Et là, j’ai encore plus pris mon pied. Ils ont repris certaines de leurs anciennes chansons, dont 3 que je “kiffe grave”. Et toujours alternant entre chanson douce et beaucoup moins douce.

En plus de leurs musiques tout simplement géniales, ce que j’ai adoré c’est leur énergie et le plaisir qu’ils prennent à jouer. Ils couraient dans tous les sens sans jamais jouer une seule fausse note, sautaient, tournaient, se déchaînaient… Déjà à la base je ne serais pas capable de jouer aussi bien de la guitare ou du violon, mais en plus eux ils le font en faisant les pitres… Les violoncellistes s’échangeaient leurs archers en se les envoyant en l’air pendant une musique hyper rapide sans jamais louper une seule mesure, les flammes jaillissaient de partout, la salle qui s’illumine grâce à tous les téléphones portables allumés suite à la demande des musiciens…Superbe.

Ajouté à cela un jeu de lumière qui relève du génie, et vous avez un show incroyable dont vous sortez avec une banane gigantesque.

Le show a duré plus de 2 heures, mais j’ai rien vu passer. A la fin, j’avais mal aux mains à force d’applaudir, j’étais sur-excitée.

Le fait est que si ils passent un jour près de chez moi, j’irais les voir sans réfléchir. Et je vous encourage très sérieusement à y aller aller aussi.

Voici maintenant quelques vidéos, rien que pour vous. Pardonnez-moi pour les images qui ont du mal à être mises au point par moment, mais mon appareil photo a galéré avec toutes ces lumières :-)

Vidéo n°1 : un mix de quelques musiques.

embedded by Embedded Video

Les autres vidéos arriveront prochainement. Au programme : Mes trois chansons préférées et un solo de batterie super !

Quand j’aurais atteri, je vous ferais signe

Je reviens à l’instant de mon concert du Trans-Siberian Orchestra. J’en parlerais plus longuement demain, là il est minuit passé et j’ai sommeil.

Mais pour résumer, je dirais que ma soirée a été

MAGIQUE

MAGNIFIQUE

TRANSCENDANTE

INCROYABLE

INOUBLIABLE

TOUT SIMPLEMENT SUPERBE

 A demain pour des photos (si j’en ai des bonnes) et pleins de vidéos (si ça vous intéresse)

P.I.T.T, P.I.T.T, P.I.T.T, Let’s go Pitt !

Ha oui et puis aussi :

Je me suis achetée mon sweat “Pitt” aujourd’hui, enfin. Je suis allée jusqu’à Pittsburgh pour lui, pour la 4ème fois, et j’ai enfin trouvé un magasin dans lequel je n’avais pas besoin de vendre une rein pour m’acheter un sweat. Celui-ci m’a coûté $15, en promotion. La couleur n’est pas celle que je voulais mais elle me va quand même très bien. Je suis fière de porter les couleurs de Pittsburgh ^^

Et tant que j’étais à Pittsburgh, j’ai décidé de me perdre, volontairement pour une fois, afin de découvrir de nouvelles rues. Résultats des comptes : je sais aller jusqu’à SouthSide maintenant, qui est un coin fort charmant, et j’ai découvert le “Strip District”, le quartier italien. Une visite sympa malgré la pluie.

(Oui, je sais, je suis floue… Mais le reste de ma chambre non, donc ça va. D’ailleurs, en top exclue, vous avez le droit à mon placard ouvert, avec mes chaussures et mes sacs à linge sale. Ne me remerciez pas, c’est tout naturel. Et vous kiffez l’écharpe sur le côté? Je sais, moi aussi :-) )


Warning: Unknown(): open(/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions/sess_0d0508086c1b3e2fde738c3f155b07b1, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions) in Unknown on line 0