Archive for octobre, 2008

Mon premier Jack O’Lantern :’-)

 

Hier, quand Miroslav est rentré du boulot, nous avons creusé les citrouilles. Je ne pensais pas en avoir une, vue que je n’en avais pas choisi la dernière fois, mais finalement j’en ai eu une petite :-)

Il a d’abord fallu réfléchir -longuement- à la bouille qu’aurait ma citrouille. Croyez-moi, je me suis bien creusé la cervelle (je me suis donc creusé la cervelle pour creuser ma citrouille…haha…), n’étant jamais satisfaite du résultat. Milica me disait “Mais c’est pas grave si elle est pas parfaite ton idée”. Oui, mais l’idée, il faut déjà qu’elle existe avant d’être parfaite ! Et quand j’ai enfin trouvé quelque chose, Miroslav m’a dit que c’était trop compliqué… Bon… J’ai finalement fait un truc plutôt simple, pour ne pas passer pour un boulet aux yeux des Djokics.

Chacun attendait son tour pour que Miroslav creuse les citrouilles en suivant les dessins réalisés. Moi aussi j’attendais, jusqu’à ce que Miroslav me dise que je pouvais creuser ma citrouille toute seule, si je voulais. J’ai bien regardé le couteau qu’il utilisait, et j’ai longuement hésité. Un si gros couteau dans mes mains, c’est dangereux… Finalement j’ai pris un couteau tout petit, et j’ai creusé, creusé, creusé ! J’ai loupé la bouche, qui devait ressembler à un éclair, et qui en fait ne ressemble à rien. Mais j’en suis contente de mon petit Jack O’Lantern. Là il attend gentiment dehors avec les autres citrouilles, on l’allumera demain.

J’ai hâte d’être à demain d’ailleurs! Mon premier vrai Halloween, avec tout le monde déguisé, les “Trick and Treat”, le froid, tout ça ! Restez branchés, des photos de la soirée de demain arriveront sûrement assez vite :-)

Photo 1: Là j’arrache sans émotion le sommet du crâne de ma citrouille, un peu à la façon Sylar dans Heroes en fait…
Photo 2: Jackie, mon Jack O’Lantern :-)

Je demande le rematch…

J’ai pris ma décision, et je ne penses pas en changer : je vais demander le rematch…

J’y réfléchissais depuis quelques jours, et là ça peux plus durer. Je leur avais dit que si rien ne changeait, je partirais, que je ne pouvais pas accepter ce genre de chose. Malheureusement, ma famille d’accueil n’a rien fait pour arranger la situation, donc je m’en vais.

Parce que je trouves tout simplement I-NAD-MIS-SI-BLE qu’il neige en Octobre. Voilà.

Tout le week-end les voisins, les amis, le chat, tous ils m’ont dit qu’il allait neiger lundi. Je les ai pas cru et j’ai eu raison : au réveil, pas un flocon de neige. Mais ils ont réitéré les menaces le lendemain, disant qu’il allait neiger dans la nuit de mardi à mercredi. Sauf que cette fois, ils ont eu raison. Ce matin, j’ai regardé par la fenêtre, non sans appréhension, et c’est là que je les ai vu, ces bouts de côtons volants… Un tremblement de terre m’aurait fait le même effet…

Il faut que vous sachiez que là où je vis en France, quand on a de la neige, c’est un miracle. Et encore, c’est toujours au plus fort de l’hiver, et en général ça ne tient pas bien longtemps. Donc quand je vois de la neige en Octobre, moi je dis non !!

Bon, vous l’aurez compris, je ne change pas de famille d’accueil, évidemment. Il faudrait être complètement tordu et pas sain d’esprit du tout pour vouloir quitter cette super famille :-) C’était juste pour vous faire peur, ça a marché ?

Et pis en fait, ça me fait plaisir de voir la neige :-) Mais si elle reste, je sens que dans une semaine j’en aurais plein le cou, pour ne pas dire autre chose…

Je vous met une photo ici pour vous prouver que je dis la vérité quand je dis qu’il neige. Alors, oui, je sais, ce ne sont là que quelques flocons, on les voit même à peine. Mais ce n’est qu’un début mes amis, quelque chose de bien pire se prépare !! L’achat de mon manteau et mes boots ce week-end, c’était une idée de génie…

Mais si, regardez, les trucs blancs, c’est des flocons…

 

 

Je parle de moi, pour changer…

Amis lecteurs

Il faut que vous sachiez que je suis une accro des blogs BD. Tous les matins, une des premières choses que je fais c’est d’aller visiter les 26 blogs que j’ai en lien pour une visite quotidienne, et dans la journée je passe fréquemment sur quelques autres blogs, mis à jour moins souvent (et là, j’en ai au moins 60).

Et récemment, je suis aussi devenue accro à certains blogs de jeunes filles au pair.

Mais pourquoi je vous dis tout ça ? Tout simplement parce que dans les blogs BD, j’ai toujours adoré les chaînes. On en apprend à chaque fois sur les dessinateurs, et je trouve que c’est une bonne idée. Peut-être que toi, ami lecteur derrière ton écran, tu détestes ce principe. Personne n’est parfait :-)

 

Donc aujourd’hui, je prends l’initiative de relancer quelques chaines et de les faire passer aux aupairs. Et ça me permet en plus de mettre à jour mon blog, tout en ayant le double effet Kisscool qui me permet de raconter ma vie (et vous savez que j’aime ça :-) )

PREMIERE CHAINE : 6 choses inintéressantes que vous devez absolument savoir.

Les règles (et c’est pas moi qui les ai inventées):
   – Mettre le lien de la personne qui vous a taggué.
   – Mettre le règlement sur votre blog.
   – Mentionner 6 choses avec ou sans importance sur vous.
   – Refiler le bébé à 6 personnes en mettant leur lien.
   – Les prévenir sur leur blog.

Chose inutile mais indispensable n°1: Je suis parano.
Si j’ai mal au ventre, c’est forcément l’appendicite ou une maladie super-grave. Si j’ai mal au crâne et que ça ne passe pas avec les médicaments, ou que c’est franchement douloureux, c’est une rupture d’anévrisme ou une tumeur. Je m’imagines un peu trop souvent qu’il y a des caméras planquées dans toute la pièce. Mais rassurez-vous, mes délires ne durent jamais plus d’une minute ou deux, quand je finis par me raisonner :-)

Chose inutile mais indispensable n°2: Mon cerveau est une usine à histoires.
Il ne faut jamais me laisser seule avec mon cerveau, ou je cours à la catastrophe (la preuve avec la chose inutile mais indispensable n°1). Il suffit que j’ai quelques secondes à moi pour que je me mette à m’inventer une histoire dans ma tête (sans doute les sévices de mon enfance). La plupart du temps, je pars d’une phrase entendue ou d’une situation vécue, et je tricotte mon histoire autour de ça. Parfois, je me repasse une conversation dans la tête, en changeant toutefois certaines de mes répliques. Et à chaque fois je me dis que j’aurais dû répondre autre chose et que j’aurais eu de la classe et de la répartie. Et le pire, c’est le soir, où il est rare que je m’endorme s’en mettre créé un personnage tip-top, que je retrouves bien souvent le soir suivant. D’ailleurs, je paufine souvent ses histoires, leur trouvant un meilleur début ou une meilleure fin. Et souvent je me dis que l’histoire tient la route et pourrait faire l’objet d’un roman. Les rares fois où j’ai essayé de mettre par écrit ce qui se passait dans ma tête, c’était une catastophe…

Chose inutile mais indispensable n°3: Je crois que j’aime la salle de sport.
Avant de venir aux Etats-Unis, je n’avais pas fait de sports depuis une éternité et demi. Au début, je n’allais au YMCA, et donc à la salle de sport, que parce que Maksim voulait absolument aller à la garderie du club. Maintenant, c’est moi qui insiste pour qu’on y aille. Même si je fais pas franchement du sport de haut niveau puisque je me contente de faire de la marche rapide pendant 40 minutes et des exercices de musculation des bras, ça me fait un bien fou. Je dirais même presque que j’ai besoin d’aller à la salle de sport, pour décompresser, m’injecter un peu d’endorphine dans le cerveau et aussi éliminer un peu de graisse. J’y vais au minimum 3 fois par semaine, pendant 1h30 (parce que je ne peux pas laisser Maksim plus longtemps à la garderie, c’est la règle), même si des fois je me dis que je devrais y aller moins souvent, à cause de la chose inutile mais indispensable n°4.

Chose inutile mais indispensable n°4: J’ai un genoux en papier-mâché.
Il y a quelques années, alors que je faisais beaucoup de natation pour mon âge, je me suis chopé une tendinite. Et comme je l’ai jamais guerrie, ça a laissé des traces. La trace la plus visible est auditive : quand je plie mon genoux gauche, ça fait une immonde bruit d’os écrasé. Mais ça fait beaucoup rire les enfants! Le fait est que maintenant, quand je monte un escalier par exemple, on a l’impression que mon os passe au broyeur. Et de manière à ce que vous me croyez, j’ai filmé l’action. Le son n’est pas assez fort malheureusement…
Le seul ennui, c’est que du coup parfois le moindre petit geste peut provoquer des douleurs pendant un ou plusieurs jours. Ainsi, la semaine dernière, alors que j’ai monté la seule et unique marche qui mène du bureau au couloir, je sais pas ce que j’ai fichu mais je me suis bloqué quelque chose à l’arrière du genoux, me faisant boiter pour le reste de la journée et le lendemain aussi. Et depuis que je me suis remise au sport, rares sont les jours où je ne prends pas d’Ibuprofène…

Chose inutile mais indispensable n°5: Je suis bon public.
Mettez-moi devant un film triste et je pleurerais. Mettez-moi devant un film romantique et je sourierais bêtement quand les amoureux seront enfin réunis. Mais surtout, mettez-moi devant un film, ou pire, une série comique, et on m’entendra rire jusqu’en Antartique… Le pire pour ça, c’est la série Scrubs. Le jour où ça s’arrêtera, j’en mourrais ! Il ne se passe pas un épisode sans que j’éclate de rire, et repenser à certains passages me fait toujours sourire, voire rire, même quand je suis dans un lieu public. Et niveau séries qui font rire, je peux aussi vous proposer How I Met Your Mother, The Big Bang Theory, The IT Crowd.

Chose inutile mais indispensable n°6: Je suis une film-olic.
J’achète des DVDs compulsivement et en France j’allais au cinéma très souvent. Aller au cinéma seule de me dérange pas, m’arrange même parfois. J’aime quand les salles sont vides. J’aime voir les imperfections sur la bobine qui apparaissent à l’écran. J’aime le bruit de grésillement dans les haut-parleurs quand le film va commencer. Mon genre préféré est la comédie romantique ou les drames romantiques, et j’en suis désolée. En revanche, je ne peux pas regarder de films d’horreur, et les thrillers doivent être biens montés si je veux rester accrochée…

 

Et je refile cette chaîne à …
  – Sophie 
  - Elodie
  – Judith
  – Ambre (alias Elialys)
  – Mathilde
  – Et la sixième, bah heu… on va dire que c’est ouvert à toutes les actuelles aupairs :-) Laissez juste un petit mot pour signaler que vous avez pris cette châine :-)  

 

Si vous trouvez ça bien, hésitez pas à le dire. Et si vous trouvez ça nul aussi, j’arrêterais dans ce cas là.

Je te Boo, tu me Boo, il nous Boo…

 

La journée de Dimanche fut assez occupée pour moi. Encore une bonne fin de semaine.

Dimanche matin, les Djokic sont allé manger chez des amis après la messe. Donc de 10heures à je-sais-pas-quelle-heure, j’étais pépère. J’avais décidé, après une bonne grasse mat’, d’aller me trouver un costume pour Halloween. Vers midi, alors que j’étais sur le point de partir, Natalya, une aupair mexicaine (encore…) fraîchement débarquée m’a contacté sur MSN, me disant qu’une autre aupair l’avait laissé tomber. Natalya habitant la rue derrière mon jardin, je me suis dit que ça serait une bonne idée de la connaitre un peu plus que par MSN, donc je l’ai invité à venir avec moi.

Ni une ni deux, on embarque en direction du magasin “Spirit”. Le temple d’Halloween. On en a une demie-douzaine dans le coin de magasins “Spirit”, et on y trouve vraiment de tout, des décorations aux costumes. Et niveau décorations, on est servi! Il y a même des automates très réalistes et grandeurs natures de femmes décapitées ou d’Annibal Lecter. Quand on appuie sur un bouton, ils se mettent en marche et font franchement peur!

On a passé une demie-heure dans le magasin, à trouver nos costumes puis à essayer pleins de trucs débiles. Après ça, je l’ai emmené dans le centre commercial de Ross Park Mall, dans le seul et unique but de m’acheter un pantalon et de lui montrer le coin. Au final, je suis ressortie de là avec deux paires de chaussures et un manteau, mais pas de pantalon. Et le tout pour seulement $70! Faut dire que j’ai fait une affaire. Je vous abrège l’histoire, mais en gros j’ai payé mes bottes pour l’hiver super confortables, rembourées, prévues pour résister à -20°c et qui ont un aspect “chaussure que j’aime bien” seulement $5. Merci la caissière qui ne sait pas s’y prendre et est aimable comme une porte de prison, si bien qu’on ne lui fait pas remarquer son erreur… :-D.

Quand à mon manteau, j’en suis juste tombée amoureuse. Me demandez pas pourquoi, j’en sais rien…

En bref, j’ai passé une bonne après-midi avec Natalya.

Une heure après mon retour à la maison, les Djokic sont rentrés, et les enfants ont sorti le carton à costumes pour trouver leur bonheur. J’ai donc eu droit à un défilé de costumes, dont certains vraiment géniaux. Au final, Milica sera une mariées qui revient de chez les morts-vivants. Apparemment, la mariée aurait été tuée par son mari vampire le jour du mariage, avouez que c’est pas d’bol! Maksim lui sera à priori un Power Ranger bleu, Divna ayant renoncé à lui demander ce qu’il voulait et lui imposant son choix parmis les costumes des années passées. Quant à Pavle, je crois qu’il s’est fixé sur un vampire, mais ça reste à confirmer.

Et pendant qu’on essayais tout ça, le hasard a bien fait les choses, et on s’est fait Booed! “To boo someone”, c’est en fait déposer des bonbons devant une porte de maison avec un petit mot, appuyer sur la sonnette et partir en courant. J’avais entendu parler de ça sur le blog de Sophie, et j’étais trop contente que ça nous arrive! J’étais bien entendu la seule à m’écrier “Oh! We’ve been booed!”, ayant à expliquer aux autres ce que c’était, puisqu’apparemment ils ne connaissaient pas. Avec les bonbons se trouvait un petit poème tout mignon.

 

Et comme vous avez été sages, je vous offre en exclusivité les endroits les plus confortables pour Cookie. Ça se passe dans le sèche-linge ou sur les fausses fleurs. A suivre : je me couche sur l’étendage, toujours sur des habits noirs.

Et juste parce que j’en suis fière, même si je sais que vous vous en battez l’oeil avec une patte de zébu, sachez que mes 3×1h30 de sport par semaine, ça fonctionne : j’ai en effet découvert en me lavant que mes mollets avaient repris une consistance normale et ferme de mollets qui travaillent. Je kiffe.

 

Photo 1 : Natalya, mon double menton et moi, essayant des lunettes ridicules. Pour info, Natalya a acheté ses lunettes bouches, mais pas pour Halloween, pour tous les jours!
Photo 2 : Cookie s’est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment et a fini avec une paire d’ailes sur le dos. Notez l’air complètement blasé du minou et la kawaïcité du chat féérique.

- Oh Troy… – Oh Gabriella… – Troy! – Gabriella!

This is the last chance to make your mark, lalalalalalala…

 

Ok, oui, j’avoue Votre Honneur : je suis allée voir High School Musical 3.

Est-ce que j’ai aimé? Hahahaha. M’enfin. Roh non… Je…

Voui…

Je suis désolée, je vous assures ! Mais on ne peux pas prévoir les choses comme ça… Et j’ai même pas été trainée de force jusqu’au cinéma, j’ai moi-même demandé à y aller. Je suis faible. Mais j’y peux rien, c’est mon côté adolescente qui ressort sys-té-ma-tiq’ment quand il est question de film à l’eau de rose, de romance à l’américaine et de high school.

Alors bon, je déteste toujours autant le jeu d’acteur (quasi inexistant) de Zach Effron (celui qui joue Troy), mais je dois reconnaitre qu’il danse quand même plutôt bien.
Mais ce qui m’a plu, c’est la danse justement. Les chorégraphies étaient géniales, et on peut dire que chez Disney, ils ont mis les moyens ! C’était pas le même budget que pour les films sur petit écran ! Et vas-y que je te monte des décors de folie digne du film “Le Moulin Rouge”, et vas-y que je te crée un couloir de lycée qui-tourne-et-qui-tourne-et-qui-tourne pour que Troy puisse marcher au plafond, puis sur les murs, puis glisser vers le sol parce qu’il est tout chamboulé dans sa tête.

Donc voilà, j’ai aimé mais je vais pas pour autant vous dire d’aller le voir, je suis une ado attardé c’est tout :-)

 

Bon, pis le cinéma avec les enfants, on peut dire que c’est folklo ! Ça a commencé par les deux garçons qui voulaient, puis ne voulaient plus, puis voulaient, puis ne voulaient plus… aller voir le film. A 16h50, les garçons disent qu’ils préfèrent jouer avec le voisin, Divna nous appelle Milica et moi et on est parties pour la séance de … 17h00. Un peu short pour aller au cinéma qui est à 10 minutes de là, nan? En cours de route, Miroslav appelle Divna : les garçons ont changé d’avis. Divna leur dit d’aller se faire voir. Enfin, je supposes puisqu’elle parlait en Serbe et qu’elle n’a pas fait demi-tour. Je la soutenais complètement sur ce coup là. 3 minutes après, re-appel de Miroslav : Pavle s’est mis à pleurer parce qu’il voulait aller au cinéma, Miroslav est déjà en route pour le conduire au cinéma, Divna devra l’attendre avant d’entrer dans la salle. Ça m’a scié…

Une fois dans la salle, c’est la que ça devient pire. Public majoritaire pour cette séance d’après-midi : des fillettes de 7 à 13 ans. Bon… Vous êtes déjà allé voir un teenager movie dans une salle pleine de fillettes? Pouvez-vous imaginer leur réaction lorsqu’un “bogoss” entre en scène? Moi je pouvais pas imaginer que ces fillettes crieraient dans les premières secondes du film quand Zach Effron apparait en gros plan. Je peux vous assurer que les “HIIIIIIIIIIIIIIIIIII! TROOOOOOOOOOOOOOOOOOOY” étaient réels et effrayants…

Et vas-y que je pouffe quand Zach Effron enlève son T-Shirt. Et vas-y que je dis “beurk” quand deux personnes s’embrassent. Et vas-y que je papotte, et papotte, et papotte. Et que je vais au toilettes 10 fois pendant le film… J’ai vécu un enfer. Et c’était sans compter sur la participation active de Milica qui bouge énormément (c’est à dire qu’elle ne pouvait pas rester plus d’une minute dans la même position, et je n’exagère pas), et que je parle et m’exclame à voix haute, et que je fais des commentaires sur tout malgré mes “chuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut!” incessants et insistants… Plus jamais je me met à côté d’elle. Ce qui me connaissent savent combien je déteste qu’on parle pendant un film, et Milica est la championne tout catégorie dans ce domaine…

 

(Cet article a pour unique but, comme toujours, de mettre à jour ce blog. Sinon, j’aurais gardé tout ça pour moi :-) )


Warning: Unknown(): open(/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions/sess_1f1501642874b529e30dafa704dd1c3d, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions) in Unknown on line 0