Archive for the ‘Mes découvertes’ Category

Les soldats américains présents dans tous les esprits.

Il y a quelque chose de marquant aux Etats-Unis, outre le patriotisme omniprésent : le respect et la compassion que les américains éprouvent pour leur soldats.

En effet, j’ai eu l’occasion de remarquer que lors de très nombreuses activités, un stand est organisé pour préparer des choses pour les soldats, ou des dons sont collectés en même temps que d’autres collectes. Par exemple, lorsque l’on vendait du pop-corn avec Pavle, les gens avaient la possibilité de faire un don à l’armée, qu’ils achètent du pop-corn pour eux ou non. Bon, le fait est que personne n’a donné dans le quartier, mais là n’est pas le sujet.

Et hier, avec les enfants, nous sommes allé à la vente de Noël organisée par l’école. On pouvait y trouver des babioles vraiment pas chères pour que les petiots offrent des cadeaux à leur famille. Des stands étaient également mis en place afin de permettre aux petits d’emballer leur cadeau, ou de dessiner sur le thème de Noël, etc… Mais il y avait aussi, au milieu de la pièce, un stand pour envoyer des cartes aux militaires, ainsi qu’une table sur laquelle on pouvait déposer des cadeaux pour eux. Et sur chaque table mises à disposition pour grignoter un peu on trouvait des papiers disant que l’on pouvait envoyer des cartes grâce à la Croix-Rouge, etc…

 

Et puis il y a ce spot qui passe au cinéma, avant chaque séance (voir fin de l’article). Un clip musical en l’honneur de la Garde Nationale. Et je sais pas vous, mais moi quand je vois ce clip, j’ai envie de m’engager tout de suite tellement les militaires sont glorifiés, portés au rang de héros. Et c’est vrai qu’ils sont courageux, c’est vrai qu’on leur doit beaucoup (et je ne parles pas que des militaires américains là), et c’est vrai que, quelque part, on a envie d’être à leur place pour se dire qu’on a servi à quelque chose, qu’on a sauvé des vies…

 

Et je crois que c’est ça aussi le but …

 

EDIT : Bon, c’est pas une surprise, je suis toujours incapable de faire marcher You-f*ck-tube sur ce blog… A la place, je vous donne le lien de la page officielle, où la vidéo est en plus de meilleure qualité.

Enjoy

 

Et pis il faut bien faire campagne pour l’armée, avec le binns qu’a fichu Bush, je suis sûre que l’armée n’a plus trop la côte là…

Pittsbuurgh Pittsbuuuuuurgh

Il a y quelque chose que j’aime bien quand je vais à Pittsburgh : voir Pittsburgh. Oui, ça parait débile, mais vous allez comprendre.

En fait, lorsqu’on prend la route I-279 South, en direction de Pittsburgh donc, on ne voit pas la ville, à part le sommet de deux buildings pendant 2 secondes. Et au détour d’un virage, juste avant la première sortie, la ville apparait, d’un coup. C’est quelque chose qui me plait beaucoup, je sais pas pourquoi. C’est encore plus plaisant au lever ou au coucher du soleil, lorsque la ville prend une autre allure.

Alors c’est vrai, Pittsburgh n’est pas la plus belle ville du monde, pas même la plus belle de Pennsylvanie. Mais je l’apprécie quand même.

Voici une vidéo pour comprendre. On a l’impression que je roule doucement, mais pas tant que ça, je fais à peu près du 90km/h. Et on a l’impression que je me plante de route à la fin, mais ça par contre c’est un peu vrai…

embedded by Embedded Video

Genre, l’ampoule elle est même pas allumée ! (2)

J-7

(oui, j’ai zappé le compte-à-rebours hier, mais si vous aviez vu ma connexion internet…)

 

Bon, et sinon, voici l’article qui a disparu (voir post précédent). Du coup, vous avez de la chance, comme j’ai la flemme de tout réécrire, je vous la fait courte. Pas trop de « 3615 tavieonsenfout » pour une fois. Dites merci à mon ordinateur…

Donc, dans cet article, je vous disais que le blog serait, pour une fois, éducatif. Ou tout du moins qu’il allait vous apprendre des choses qui peuvent servir à Oréoland (je me torture la tête à chaque fois pour trouver des noms débiles aux Etats-Unis. Je crois que j’arrive au bout…)

Bonne idée n°1 : Comment regarder des DVDs français sur un lecteur américain pour 3 fois rien.

Je vous parlais dans un article précédent de ma quête du Sacré Graal. Sauf que moi je cherchais pas un gobelet en plastique comme Arthur, mais un lecteur DVD me permettant de regarder les « quelques » films que j’ai emmené avec moi de France. C’est vrai, ça me fendait le cœur de voir ma DVDthèque moisir sur mon étagère parce que les Dollariens ne font jamais les choses comme tout le monde… Parfois, je les entendais même pleurer la nuit, mes films.

Comme certains le savent déjà et d’autres l’ignorent sûrement, les DVDs français sont dits de “zone 2″ alors que les DVDs américains sont dits de “zone 1″. Si bien qu’on ne peut pas regarder un DVD zone 2 sur un lecteur zone 1, et vice versa réciproquement pareil.

Je me suis donc lancée en quête d’un lecteur DVD multizone qui ne me coûterait pas forcément un œil. Après de nombreuses recherches dans toutes sortes de magasins ainsi que sur internet, j’en suis venue à la conclusion que je ne trouverais jamais mon bonheur à moins de vendre un rein. J’étais donc résignée à abandonner lorsque je suis tombée sur un site salvateur. Ce site explique comment dézoner un lecteur DVD, plus particulièrement un lecteur DVD Philips.

C’est notamment le commentaire de lafirme qui m’a énormément aidé et m’a redonné foi en l’humanité et en la vie. Celui-ci (bénit soit-il sur 10 générations) explique, en détails, comment dézoner la plupart des lecteurs Philips. La liste est impressionnante ! Et sachez-le, ça marche.

Je me suis en effet rendue au Target le plus proche le lendemain de ma sublime découverte, j’ai acheté le lecteur DVD Philips le moins cher (le DVP-1013, $27), je suis rentrée à la maison, ai branché mon lecteur, tapé le code, mis un DVD français puis un DVD américain, et le miracle s’est produit !

Donc, pour résumer : si tu viens d’un endroit autre que le Canada où les Etats-Unis et que tes DVD ne sont pas de zone 1, achètes le lecteur DVD Philips le moins cher que tu trouves, rends-toi (tu es cerné !) sur le site que je t’ai donné, tapes le code qui correspond à ton lecteur, remercies lafirme et remercie-moi. C’est pas plus compliqué !

 

Bonne idée n°2 : apprendre le slang pour avoir l’air d’un américain.

Si y’a quelque chose qu’on arrête pas de me répéter, c’est bien que parler couramment une langue, c’est bien, la parler comme le font les autochtones et non pas comme te l’enseignent les livres, c’est mieux.

C’est pour cette raison que j’ai décidé de me mettre au « slang ». Non, ce n’est pas une langue africano-indiano-turque, mais bel et bien le langage du « djeunz » aux States. Enfin, quand je dis du « djeunz », c’est plutôt de l’américain moyen, pas prout-prout quoi… 

J’ai découvert deux sites qui pourront t’être utiles à toi aussi, lecteur avide d’assouvir ta soif de connaissance : le premier, et le deuxième (c’est-y pas merveilleux ?)

Le premier est un petit site qui paye pas de mine mais t’apprends quelques mots plutôt simples à retenir et qui te feront paraitre plus américain que l’américain.

Le deuxième est en fait une série de vidéos postées sur youtube par une femme qui enseigne probablement l’ESL (English as Second Language) dans la vraie vie. Bon, il est vrai que cette femme est un tantinet … barbante et tête à claque, mais les vidéos sont plutôt pas mal. Il n’y a pas que des vidéos de slang, ce qui vous permet de voir, voire revoir (on dirait Arte…) quelques bases de grammaire, conjugaison, vocabulaire ou orthographe.

 

Voilà, c’est tout ce que j’ai à vous offrir pour le moment.

 

Genre, l’ampoule elle est même pas allumée!

:’( Mon article a pris la tangente.

Je lance un avis de recherche :

Voulu, vif de préférence, article contenant deux bonnes idées et un gros racontage de vie. Possible rançon.

 

Edit : Ouais, enfin j’avais pas pensé que ça serait clair que dans ma tête : j’ai écris un article qui a disparu. Il était enregistré et publié, j’ai redémarré mon ordinateur avec la fenetre d’administration du site ouverte, et quand je suis revenue y’avait plus rien, impossible de retrouver cet article. Je le réécrirais à l’occasion.

50 quarter dollars

Pour des raisons de flemmingite aigüe, merci de vous diriger vers la page “50 Quarter Dollar” dans la bannière pour voir les mises à jour.


Warning: Unknown(): open(/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions/sess_83a42fd2ab0986da5956e27c2a7b720d, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/168/sda/6/8/rion.un.peu/sessions) in Unknown on line 0